25 mai 2009

Maoris

Kia ora!

Aujourd'hui on va vous parler des Maoris. Ben oui, qu'est-ce qu'on sait des Maoris finalement? Qu'ils sont tatoués, que ce sont de grands costauds et qu'ils jouent dans l'équipe de rugby de NZ. Ah oui, le Haka aussi.
Bon, je vais vous en dire un peu plus.

Les Maoris sont arrivés de Polynésie vers le 8è siècle. C'est pour ça qu'ils ressemblent beaucoup aux polynésiens. Selon la légende ils viendraient de Hawaiki (wikipedia définit cet endroit comme "une terre natale mythique au cœur de la Polynésie tropicale"). Les Maoris ont fait le voyage en canoës, appelés Waka en langue Maorie. Chaque canoë serait arrivé à un endroit différent de la côte est de la Nouvelle-Zélande (sur l'île du nord), créant ainsi différentes tribus.
Une légende dit que la Nouvelle-Zélande était déjà peuplée à l'époque par des hommes de petites taille. Les Maoris les auraient exterminés. Les légendes racontent qu'ils les auraient même mangés.
Les Européens sont arrivés il y a près de 200 ans avec le Captain Cook. Les Maoris leur ont opposé résistance, et leur culture est aujourd'hui toujours très vivante. Ils sont fiers d'avoir résisté à l'envahisseur et se marrent en disant qu'ils ont donné du fil à retordre aux Pakeha (les blancs). Ils sont heureux de ne pas être exterminés comme les ô combien nombreuses populations du monde colonisées par les blancs.
Les Maoris sont des guerriers, et ils pouvaient résister aux attaques des Anglais même s'ils étaient plus nombreux. Les armes à feu ont finalement eu raison de leur résistance, et ont même causé des guerres entre les différentes tribus, diminuant radicalement leur nombre.
Comme dans chaque culture, l'histoire Maori est ponctuée de nombreuses guerres, inter tribales et contre les blancs.

Aujourd'hui, les Maoris sont concentrés sur l'île du nord (pour ceux qui se demandent toujours ce que c'est que cette histoire d'île du nord ou du sud, la Nouvelle-Zélande est composée de deux île, une au nord, une au sud. Facile.) Ils sont à peu près 362 000 en Nouvelle-Zélande. Ont dit qu'il n'existe plus de Maoris "pur sang", même si certains affirment ne pas avoir une goutte de sang blanc dans leur veine. On avait rencontré un Maori tatoué sur la moitié du visage (très impressionnant), qui nous avait dit que ça symbolisait la pureté de son sang.
Le nord de l'île du nord est terre sacrée pour eux. Selon la légende, l'esprit des morts remonte vers le Cape Reinga (album photo numéro 8) en suivant une route bien précise, et passe par l'arbre sacré, vieux de plusieurs siècles (le seul arbre à cet endroit), pour aller vers le royaume des morts.

Les arts Maoris sont toujours vivants, comme la gravure sur bois, ou le tressage de feuilles de lin. Les Poi sont devenus très populaires, surtout auprès de Cédric (preuve à l'appui). Ils s'en servent dans les danses.

woodcarving

Et leur langue, après avoir été interdite par les blancs, revient en force. Beaucoup d'enfants maoris sont dans une école bilingue. Les bâtiments public sont signalés en anglais et en mãori. Pour vous montrer à quoi ça ressemble, je vous mets ici même  en exclusivité sur Supertrip les paroles du Haka, la danse qui fait peur:

Ringa pakia !
Uma tiraha !
Turi whatia !
Hope whai ake !
Waewae takahia kia kino !
Ka mate ! Ka mate ! Ka ora !
Ka mate ! Ka mate ! Ka ora !
Tenei te tangata puhuru huru
Nana nei i tiki mai, Whakawhiti te ra
A upane ! ka upane !
A upane ! ka upane !
Whiti te ra ! Hi !

Ca fait peur, hein? Voici la traduction:

Tapez les mains contre les cuisses !
Soufflez !
Pliez les genoux !
Laissez la hanche suivre !
Tapez des pieds aussi fort que vous pouvez !
Je meurs ! je meurs ! je vis ! je vis !
Je meurs ! je meurs ! je vis ! je vis !
Voici l'homme poilu
Qui est allé chercher le soleil
Et l´a fait briller à nouveau !
Un pas ! Un autre pas !
Un pas ! Un autre pas !
Devant le soleil qui brille ! Hi !

Bon, ça fait déjà moins peur...

Nous avons remarqué qu'il y avait une barrière entre les blancs et les Maoris, un racisme mutuel. Les blancs nous ont dit plein de mauvaises choses sur les Maoris, et finalement ce sont eux qui étaient les plus ouverts. On a eu du mal à faire des contacts avec les Kiwis, mais les Maoris étaient plus facile d'accès. Ils sont contents de raconter leur histoire et de parler de leur culture.
On aurait aimé en savoir encore plus, mais pour ça il aurait fallu rester plus longtemps.

Si ça vous intéresse, vous trouverez des liens ici vers:
les tatouages (en anglais)
l'histoire (beaucoup plus d'infos sur la page en anglais)
le haka

Je pense que j'ai tout dit...
A plus!

maori_warrior

Posté par Superclaire à 18:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Maoris

Nouveau commentaire