Sac à dos

20 janvier 2010

Réveil hivernal

Cher amis,

Bonne année à ceux qu'on n'a pas encore vus! Dire que l'année dernière on était en été à cette période de l'année...
Supertrip sort de son hibernage et reprend sa plume le temps d'un concours. D'un concours?

Et oui, je (Claire) participe à un concours pour gagner un petit séjour aux Canaries. Après l'Australie et la Nouvelle-Zélande, ça serait bien sympa. Donc voilà, je ressors peut-être le sac à dos pour repartir à l'aventure, qui sera brève mais intense je l'espère.
Mais pour ça, il me faut le gagner, ce concours. Donc si ça vous tente, allez voir ma participation et laissez-moi un petit mot. Plus il y aura de messages, mieux je me placerai pour gagner.

Notre retour en France s'est bien passé, même si ça n'a pas été toujours facile. J'ai trouvé du travail dans une jeune entreprise qui vend du matériel médical par internet. J'y suis depuis le mois d'août. Cédric lui a récemment trouvé un petit contrat d'un mois, mais il cherche toujours un travail pour de vrai. Ça c'est le point galère de notre retour. Nous sommes victimes de la criiiiise.
Pour l'instant on habite à Nantes près de la gare (pratique pour nous rendre visite), mais on pense bouger dès que Cédric aura un poste fixe.
On a repris nos activité do Brasil: Cédric la capoeira et moi Batala, et je continue la fabrication de bijoux.

On espère que vous allez tous bien. N'hésitez pas à nous donner des niouzes, si ce n'est pas déjà fait.
Cheers!

Posté par Superclaire à 09:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


10 juin 2009

Merci à tous!!!!!!!!!

Merci à tous pour nous avoir suivi pendant ce supertrip de 10 mois a travers l'australie, la nouvelle-zélande, londres, et maintenant la France. Ca nous a fait superplaisir tous vos commentaires, de garder contact avec vous à l'autre bout de la Terre. Merci aussi à tous ceux qui nous aident a notre retour pour nous remettre dans le jus (trouver un travail, un appart...). Et a bientot pour notre futur cremaillière (ou meme avant!!).

à suivre...

Posté par supercedric à 17:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

01 juin 2009

Dernieres photos

les dernières photos de notre Supertrip sont en ligne, dans les albums 13 et 14.

Posté par Superclaire à 12:37 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

30 mai 2009

La suite

Chers tous,

quand y'en a plus, y'en a encore! Je reprends ma plume, bavarde que je suis, et je m'installe sur un nouveau blog: C Claire!

C'est tout beau, tout neuf, presque tout nu pour l'instant. J'y parlerai de cuisine (sans blagues!), de tissus et chiffons, de voyages, de mon penchant pour un mode de vie plus naturel, et plein d'autres trucs. Je vous croiserai peut-être là-bas...

A bon entendeur, salut

PS: n'hésitez pas à dire ce que vous en pensez, j'ai pas envie de tomber dans le blog lourd style "3615mavie"

Posté par Superclaire à 11:29 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

27 mai 2009

Secret de polichinel

Salut,

maintenant tout le monde le sait, on est de retour en terre natale. On n'en parlait pas pour que Supercédric puisse faire la surprise à sa soeur, connue sous le nom de Supersoeurdeced. Voilà, c'est chose faite!

Dans un dernier message, on vous laissait en route quelque part entre Christchurch et Auckland.
Après une semaine de route, on est arrivé à Auckland. On a dû trouver un hébergement car c'est plus dur de dormir à l'arrache dans les villes. Pour preuve, la première nuit on a été réveillés par une dame qui collait des prospectus anti-campeurs-à-l'arrache sur le van. Elle nous a demandé de ne pas rester là... Pas très agréable.
On a trouvé refuge chez les patrons de Café d'Amour, Lee et Michael, qui nous ont hébergés pendant 10 jours, le temps qu'on vende le van et qu'on refasse nos sacs une dernière fois. Et oui, on l'a vendu ce van! On a rencontré deux gars des Pays-Bas au car market. Ils nous ont rappelé quelques jours plus tard pour les négociations, et hop, l'affaire était dans la sac. Youpiiii! Nous voilà rassurés, 5 jours avant de partir, ça devenait urgent de le vendre. Il faut savoir que l'automne n'est pas du tout la bonne période pour vendre un van aménagé, car c'est là que tous les voyageurs s'en vont et revendent leur véhicule. Par contre, au début de l'été, les voyageurs arrivent et veulent un van pour aller en vadrouille pendant les beaux jours. Donc si vous avez prévu de partir en NZ, tenez compte de ça. 

Les derniers jours ne sont pas passé vite. Finalement, l'heure du départ est arrivée, et nous avons quitté Auckland le 17 au soir. Après 24h de vol et un stop de 6h à Singapour, nous avons posé le pied à Londres. Ahhhh, l'Europe! Commeeeeeent ça fait plaisir! Ca change tout de suite de la NZ. Les rues sont tortueuses, pavées, pleines de charme. On s'est promenés pendant 2 jours dans la capitale des Anglais. On n'y avait jamais été et on a bien aimé.
Merci à Rose de nous avoir reçu pendant ce séjour londonien.

Puis nous avons repris l'avion pour Brest. Gwendo et Manu sont venus nous chercher à l'arrivée. Moi j'avais l'impression d'être dans un pays étranger: on roulait du mauvais côté (Cédric a eu une frayeur quand Gwendo a pris le premier rond-point), la monnaie était bizarre, les gens parlaient une drôle de langue, etc...

Maintenant c'est bon, on s'est remis du voyage. 

Voilà, l'aventure Supertrip s'arrête ici pour l'instant. Enfin... pas vraiment puisque moi je repars ce week-end pour un séjour en Allemagne. Juste quelques semaines pour me remettre à niveau. Et Cédric se met en recherche de travail dès maintenant, ce qui est une aventure en soi, si on en croit les infos!

Allez, à plus pour de nouvelles aventures!

Posté par Superclaire à 15:41 - - Commentaires [4] - Permalien [#]


25 mai 2009

Maoris

Kia ora!

Aujourd'hui on va vous parler des Maoris. Ben oui, qu'est-ce qu'on sait des Maoris finalement? Qu'ils sont tatoués, que ce sont de grands costauds et qu'ils jouent dans l'équipe de rugby de NZ. Ah oui, le Haka aussi.
Bon, je vais vous en dire un peu plus.

Les Maoris sont arrivés de Polynésie vers le 8è siècle. C'est pour ça qu'ils ressemblent beaucoup aux polynésiens. Selon la légende ils viendraient de Hawaiki (wikipedia définit cet endroit comme "une terre natale mythique au cœur de la Polynésie tropicale"). Les Maoris ont fait le voyage en canoës, appelés Waka en langue Maorie. Chaque canoë serait arrivé à un endroit différent de la côte est de la Nouvelle-Zélande (sur l'île du nord), créant ainsi différentes tribus.
Une légende dit que la Nouvelle-Zélande était déjà peuplée à l'époque par des hommes de petites taille. Les Maoris les auraient exterminés. Les légendes racontent qu'ils les auraient même mangés.
Les Européens sont arrivés il y a près de 200 ans avec le Captain Cook. Les Maoris leur ont opposé résistance, et leur culture est aujourd'hui toujours très vivante. Ils sont fiers d'avoir résisté à l'envahisseur et se marrent en disant qu'ils ont donné du fil à retordre aux Pakeha (les blancs). Ils sont heureux de ne pas être exterminés comme les ô combien nombreuses populations du monde colonisées par les blancs.
Les Maoris sont des guerriers, et ils pouvaient résister aux attaques des Anglais même s'ils étaient plus nombreux. Les armes à feu ont finalement eu raison de leur résistance, et ont même causé des guerres entre les différentes tribus, diminuant radicalement leur nombre.
Comme dans chaque culture, l'histoire Maori est ponctuée de nombreuses guerres, inter tribales et contre les blancs.

Aujourd'hui, les Maoris sont concentrés sur l'île du nord (pour ceux qui se demandent toujours ce que c'est que cette histoire d'île du nord ou du sud, la Nouvelle-Zélande est composée de deux île, une au nord, une au sud. Facile.) Ils sont à peu près 362 000 en Nouvelle-Zélande. Ont dit qu'il n'existe plus de Maoris "pur sang", même si certains affirment ne pas avoir une goutte de sang blanc dans leur veine. On avait rencontré un Maori tatoué sur la moitié du visage (très impressionnant), qui nous avait dit que ça symbolisait la pureté de son sang.
Le nord de l'île du nord est terre sacrée pour eux. Selon la légende, l'esprit des morts remonte vers le Cape Reinga (album photo numéro 8) en suivant une route bien précise, et passe par l'arbre sacré, vieux de plusieurs siècles (le seul arbre à cet endroit), pour aller vers le royaume des morts.

Les arts Maoris sont toujours vivants, comme la gravure sur bois, ou le tressage de feuilles de lin. Les Poi sont devenus très populaires, surtout auprès de Cédric (preuve à l'appui). Ils s'en servent dans les danses.

woodcarving

Et leur langue, après avoir été interdite par les blancs, revient en force. Beaucoup d'enfants maoris sont dans une école bilingue. Les bâtiments public sont signalés en anglais et en mãori. Pour vous montrer à quoi ça ressemble, je vous mets ici même  en exclusivité sur Supertrip les paroles du Haka, la danse qui fait peur:

Ringa pakia !
Uma tiraha !
Turi whatia !
Hope whai ake !
Waewae takahia kia kino !
Ka mate ! Ka mate ! Ka ora !
Ka mate ! Ka mate ! Ka ora !
Tenei te tangata puhuru huru
Nana nei i tiki mai, Whakawhiti te ra
A upane ! ka upane !
A upane ! ka upane !
Whiti te ra ! Hi !

Ca fait peur, hein? Voici la traduction:

Tapez les mains contre les cuisses !
Soufflez !
Pliez les genoux !
Laissez la hanche suivre !
Tapez des pieds aussi fort que vous pouvez !
Je meurs ! je meurs ! je vis ! je vis !
Je meurs ! je meurs ! je vis ! je vis !
Voici l'homme poilu
Qui est allé chercher le soleil
Et l´a fait briller à nouveau !
Un pas ! Un autre pas !
Un pas ! Un autre pas !
Devant le soleil qui brille ! Hi !

Bon, ça fait déjà moins peur...

Nous avons remarqué qu'il y avait une barrière entre les blancs et les Maoris, un racisme mutuel. Les blancs nous ont dit plein de mauvaises choses sur les Maoris, et finalement ce sont eux qui étaient les plus ouverts. On a eu du mal à faire des contacts avec les Kiwis, mais les Maoris étaient plus facile d'accès. Ils sont contents de raconter leur histoire et de parler de leur culture.
On aurait aimé en savoir encore plus, mais pour ça il aurait fallu rester plus longtemps.

Si ça vous intéresse, vous trouverez des liens ici vers:
les tatouages (en anglais)
l'histoire (beaucoup plus d'infos sur la page en anglais)
le haka

Je pense que j'ai tout dit...
A plus!

maori_warrior

Posté par Superclaire à 18:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

08 mai 2009

Ce qui nous interpelle

Hi there!

Pendant tout ce voyage on ne vous a pas beaucoup parlé de la Nouvelle-Zélande. Nan, sans déconner, c'est vrai! On vous a surtout raconté nos histoires, nos périples. On vous a montré beaucoup de paysages, on vous l'accorde, mais au final, il y a beaucoup de choses qu'on ne vous a pas montré ici. Déjà les Kiwis (les Néo-Zélandais), et puis les maisons, les rues des villages qui sont bien différentes des rues françaises, ce qu'ils mettent dans nos assiettes, les bars (très différents aussi), les cafés, les voitures (une pensée pour Fanchig chaque fois que je croise une vieille voiture de collection), et toutes ces choses qui font le quotidien dans un pays... la liste est longue.
A défaut de photos - ce ne sont pas les choses qu'on a pensé à photographier - on a listé ce qui nous interpelle ici. Ca vous donnera déjà une meilleure idée de ce qu'est vraiment la Nouvelle-Zélande. Du moins à travers nos yeux. Attention, on vous parle ici de ce qui ressort en général, pas du cas par cas. Accrochez-vous, c'est parti:

  • les maisons sont beiges, grises, ou marron
  • a Noël, les gens mettent des boucles d'oreilles en père-noël et à pâques des oreilles de lapin
  • beaucoup participent aux actions de solidarité
  • le pays fait presque la taille de l'Italie, mais compte seulement 4 millions d'habitants
  • il y a une barrière entre les blancs et les Maoris
  • le vin, le pain et le fromage sont chers et pas très bons
  • les gens font tout plus tôt dans la journée
  • les filles ont toutes le même style, sauf quelques gothiques ici et là
  • les crustacés sont énormes
  • ils disent "aye" quand nous français nous disons "hein"
  • ils disent "taa" pour dire merci
  • ils nous demandent systématiquement "comment vous trouvez la NZ?" même si on ne leur parle que 2 minutes
  • on ne croise personne de notre âge
  • entre la règle ou le bon sens, ils choisissent la règle
  • ils ont des goûts de chiotte en matière de décoration (en général bien sûr)
  • les embouteillages sont rares
  • il n'y a pas d'autoroutes, sauf un peu autour de Wellington et Auckland
  • les paysages sont très beaux
  • il y a beaucoup de vieilles voitures de collection
  • les Kiwis sont fiers d'être Kiwis
  • ils sont en retard sur nous en matière de loisirs créatifs, de décoration, de mode
  • ils voient l'Europe comme un pays
  • ils voient le monde comme une huitre (et la NZ comme la perle)
  • les DVD coûtent $1 à la location (environ 45 cents d'euro)
  • les kiwis dans les supermarchés viennent parfois d'Italie
  • ils ne vendent pas de parasol en automne (impossible d'en acheter un pour le marché!)
  • il faut avoir l'air plus vieux que 25 ans pour pouvoir acheter de l'acool, sinon on doit montrer sa carte d'identité et prouver qu'on a plus de 18 ans...!?
  • les maisons sont en bois avec des toits en tôle
  • les gens n'ont pas l'air stressés
  • les flics ne disent pas "ça ira pour cette fois"
  • les étrangers ont beaucoup de difficultés à se mélanger aux Kiwis
  • il n'y pa pas d'animations en été
  • c'est interdit de boire sur la voie publique (en France aussi, mais ici les gens s'y tiennent)
  • ils ont le goût du standard, basic
  • c'est interdit partout de fumer (et les gens s'y tiennent)
  • il n'y a pas de panneaux publicitaires sur les routes
  • la vitesse limite est indiquée dans presque chaque virage
  • le criquet est le sport national
  • il n'y a quasiment pas de SDF
  • une bonne partie du pays n'est pas peuplée
  • ils ont des tonnes de moutons, mais presque pas de fromage de brebis (si on leur en parle, ils disent beuuuurk)
  • les enfants ont des uniformes à l'école
  • il n'y a pas de fêtes foraines

Voilà pour l'instant.
Au fait, on a créé un nouvel album photo, le numéro 13 "on the road again", et on a rajouté des photos du marché dans l'album 11 (c'était notre dernier jour, alors le stand fait un peu vide).
A la revoyure!

Posté par Superclaire à 04:39 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

07 mai 2009

Carnet de voyage

   Fin avril nous avons fait nos adieux aux colocs et à Christchurch et nous sommes repartis en route. Avant de partir, nous avons fait plusieurs soirées pour fêter les annifs, notre départ de Christchurch, etc... La boutique de perles dans laquelle je travaillais nous a invités à la pizzeria à Lyttleton, petite ville cotière près de Chch. C'était pour me remercier d'avoir d'avoir bossé là-bas! Comment ça fait plaisir! Je leur ai créé un blog, et depuis il sont tout fous.
Nous avons donc repris la route pour de nouvelles aventures à bord de notre supervan. Voici une sorte de carnet de bord.

Jour 1
Nous partons de bon matin pour rejoindre Queenstown dans les montagnes. Il pleut; il pleut, il pleut, toute la journée. On s'arrète aux lacs Tekapo et Pukaki, qui malgré la grisaille sont bleu turquoise. Tellement bleu, que ça se reflétait sur les nuages et on a cru qu'il y avait un coin de ciel bleu. Illusion! J'ai lu qu'autrefois un glacier est passé par là, et a laissé sur son passage des particules de quelque chose qui rendent l'eau bleue. Oui, c'est pas très précis...
Le soir on arrive à destination. La ville est au bord d'un lac et c'est très joli.

Jour 2
Nous quittons Queenstown le matin pour aller vers les fiords tout à l'est. A vol d'oiseau c'est pas loin, mais à cause des montagnes il faut faire tout le tour de l'île (j'exagère à peine). Les nuages commencent à se lever, on voit déjà mieux les paysages. Au détour d'une forêt, on découvre une méga cascade où l'eau et le vent ont taillé la roche pour en faire une sorte de gruyère à grands trous tout rond. Plus de batterie dans l'appareil, je suis verte. On arrive à Milford sounds dans les fiords après moultes arrêts photo sur la route. C'est immense, terrible, amazing! Sur les photos on ne se rend pas compte de la taille du truc. Les fiords sont immenses, on se sent tout petits. Tellement immenses que le cadre de l'appareil photo n'est pas assez large pour tout englober.
On décide de rester dormir là-bas, dans un coin désert face aux fiords.
Il n'y a presque pas de trace de l'homme là-bas. Juste la route.

Jour 3
On se lève très tôt et on assiste à un lever de soleil royal. On reprend la route pour Wanaka, au nord de Queenstown. Il fait beau, les paysages sont superbes. On s'arrête aux Mirror Lakes qui reflètent la montagne à la perfection. Les canards font les imbéciles et troublent l'eau. A Wanaka on croise plein de Français, nous sommes envahis. On se réfugie dans les boutiques et on se fait une petite session lèche-vitrine. Mes instincts de fille reprennent le dessus, je ne veux plus sortir.
Finalement on continue jusqu'à la West Coast et on trouve un endroit bien tranquille au bord de la mer.

Jour 4
On se lève juste avant le soleil, et on assiste encore à un beau sun rise (sans tequila). On constate qu'on avait posé le camp près d'un champ de biches. On repart à bord de notre fusée direction le nord. On s'arrête pour voir les glaciers Fox et Franz Joseph. Ils sont énormes, là encore les photos ne rendent pas bien l'immensité de la chose. Selon les guides, les glaciers avanent de 1m50 par jour. Ils font du surplace, car la glace fond au fur et à mesure qu'elle avance. Après la visite, on se fait notre premier steack frite depuis une éternité! Bonheuuuuur!
On longe la west coast, une fois encore c'est très beau, on commence limite à être blasés par la beauté des paysages. Ca devient normal tellement c'est beau partout!

Jour 5
On continue la route vers le nord. Aujourd'hui c'est jour de la douche! Ouh, ça fait du bien!
On visite le site des Pancakes, des roches taillées par l'érosion juste au bord de la mer.
On traverse le nord de l'île pour rejoindre Picton sur le côte est. On arrive juste à temps pour embarquer sur le ferry qui nous amène jusqu'à Wellington, nous et notre compagnon sur roulette (le van quoi). Bye-bye île du sud!

Jour 6
On roule toute la journée. En remontant la côte ouest, on contourne le mont Taranaki. Selon la légende Maori, le volcan faisait partie de la tribu des volcans (qui étaient alors des dieux) et a été surpris en train de fricoter avec la copine du chef de la tribu. Il s'est donc enfui aussi vite que possible vers le nord ouest, et s'est installé seul à son emplacement d'aujourd'hui. Les Maoris ne se sont jamais établis dans la région entre ce volcan et le reste de la tribu, de peur que les amants n'essayent de s'unir encore une fois et que cela cause une éruption volcanique. La légende dit que le nuage au sommet du volcan est un nuage de larmes.

A suivre...

Posté par Superclaire à 08:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

22 avril 2009

de l'automne à l'été

Chers amis,

l'heure est grave, Cédric et moi avons pris une grande décision. Vous nous avez suivi pendant tout ce supertrip (pour notre plus grand plaisir), obligés de regarder ces foutues photos encore et toujours où on voit des koalas faire les andouilles et des montagnes toutes pareilles. Et bien chers amis, tout ceci touche à sa fin.
Nous avons fait le tour de ce petit pays qu'est la Nouvelle-Zélande, et nous avons choisi de ne pas faire la dernière partie du voyage intitulée "saison d'hiver à la montagne". On n'est pas sûrs de trouver un travail là-bas, quand on voit comment ça se passe à Christchurch, et on n'a pas envie de rechercher encore un logement et un travail. On a plutôt choisi l'option "été au bord de la mer avec nos copain et notre famille".
Ne vous en faîtes pas, c'est sans regrets que nous quittons bientôt cette terre d'accueil. Nous avons trouvé ce que nous étions venu chercher, et nous avons vu ce que nous voulions voir. Ca fait un moment déjà que nous sommes partis de France (en août dernier). et nous sentons qu'il est maintenant temps de rentrer. Le bercail nous appelle.
Nous voulions faire un épisode "passage sur le continent américain", mais notre copine à San Francisco (Anne-Gaëlle, pour ceux qui connaissent) rentre cette semaine en France, pour cause de crise économique aigüe, plus de travail dans la région, rapatriement. Donc nous n'irons pas la voir, et nous ne verrons pas New-York non plus, mais ça c'est pas grave, c'est pas compliqué d'aller à New-York de France. On se fera un supertrip spécial continent américain plus tard.

Donc voilà, le programme maintenant c'est déménagement de la maison, emménagement dans le van, fin de la visite de l'île du sud, retour à Auckland pour vendre le van et zou, dans l'avion. On croise les doigts pour réussir à vendre le van avant de partir, c'est pas forcément la meilleure saison. On fera Auckland-Singapour-London. Supertrip fera escale à Londres chez la cousine Rose que je n'ai pas vue depuis dieu sait quand!
Puis on arrivera à Brest, la cité du soleil et de la bonne humeur (Gwendo, prépare-toi!!).

On a mis des photos dans le permier album et on en a créé un nouveau intitulé "abel tasman et nelson lakes". Il nous reste aussi quelques photos du food contest à rajouter.

Sinon ici il fait beau mais ça caille grave. Le matin ça fait de la buée quand on souflle. La maison n'est pas isolée du tout! Je n'ose même pas imaginer comment ça va être dans le van quand on va aller vers le sud, vers l'Antartique! On va se transformer en glaçons géants. Vivement l'été!!

PS: Cédric a refait du pain, noix-canelle cette fois-ci, il est super bon.

Posté par Superclaire à 23:57 - - Commentaires [7] - Permalien [#]

17 avril 2009

3ème escapade dans l'ile

Oleg a trouvé du travail a whangarei (au nord d'auckland) et nous a quitté dimanche dernier. Il a donc fait un repas d'adieux Samedi soir. On s'est régalé. On s'est dit nos adieux Dimanche matin et nous sommes parti (oui nous aussi). Claire avait 4 jours de libre et nous en avons profité pour aller visiter the superbeau Abel Tasman national park tout au nord de l'ile du sud.donc apres une journée de route nous voici arrivé à kaiteriteri devant un manifique couché de soleil de couleur bleu blanc rose orange rouge pastel au dessus des silouhettes des montagnes. vous verez mieux avec les photos (meme si elles ne rendent pas vraiment les couleurs). Le lendemain matin nous avons fait une petite randonné de 4h environs sur un sentier cotier entouré de nature longeant les plages infesté de moustiques!!!!!!! On s'est fait attaqué seulement quand on mangeait...sur la plage. On s'est arreté a takaka pour la nuit puis nous nous sommes rapproché de farewell spit, le banc de sable au nord ouest de l'ile. sans plus . Sur le chemin du retour, nous nous sommes arreté aux Nelson lakes pour dormir. Nous nous sommes levé a l'aube pour une meilleur condition photographique mais c'était gris...mais beau...mais gris. Ca donne un charme quoi! Puis nous sommes rentré, pour ue bonne douche bien chaude...les photos pour bientot. bisous

Posté par supercedric à 13:19 - - Commentaires [1] - Permalien [#]